Vent d’optimisme sur l’Inde

Une fois n’est pas coutume, un post 100% positif…

Si vous aviez placé 100 dollars à la bourse de New York il y a cinq ans, vous auriez aujourd’hui… 100 dollars!

Si vous aviez placé les mêmes 100 dollars à la bourse de Bombay, vous auriez aujourd’hui… 250 dollars!

 

BSE 8 oct 2010

BSE 8 oct 2010 (Yahoo! Finance)

 

Ceux qui comme moi se rendent souvent en Inde le voient bien, un nouveau vent d’optimisme souffle sur le pays:

– La Bourse de Bombay a dépassé son plus haut historique il y a quelques semaines et surfe au dessus des 20,000 points. Elle compte aujourd’hui 600 entreprises cotées, a reçu 500 nouvelles candidatures en 4 mois et compte ajouter 1,000 membres dans les 12 mois qui viennent.

– Le FMI vient de relever ses prévisions de croissance à 9.5% pour 2010 et au moins 8.8% pour 2011. On se rapproche des niveaux Chinois.

– Partout les industries cherchent à accroître leur capacité de production. Les fabriquants de biens d’équipement tablent sur une croissance supérieure de 25% à celle du PNB.  L’un de mes clients, qui produit du matériel électrique, a fait valider son business plan par ses principaux clients à 30% de croissance par an! Un autre qui fabrique des composants automobiles table sur 20% par an pendant 5 ans.

– Les entreprises recommencent à recruter et les universités ne fournissent plus de diplômés qualifiés en nombre suffisant. Pour donner un seul exemple, les chaînes de cliniques privées ont créé 121,000 postes de médecins en un an.

– Le très influent, et souvent très anti-indien, hebdomadaire The Economist publie le 2 octobre un article qui n’explique

 

(c) The Economist, 2010

 

rien moins que le fait que la croissance indienne va dépasser celle de la Chine en raison d’une démographie plus favorable, d’une politique économique efficace (réduction des barrières douanières), et de la qualité de ses entreprises et, surtout, de ses 45 millions d’entrepreneurs .

– L’Inde à monté de 7 places dans le classement mondial des fusions-acquisitions et prévoit 100 milliards de dollars de transactions cette année. Les entreprises indiennes disposent de réserves de cash proches de 100 milliards de dollars placées à 7%.

– Il n’est pas rare de voir une entreprise occidentale payer une entreprise indienne 20 fois ses résultats, contre 5 à 7 fois en Europe dans les mêmes secteurs.

– L’indice de confiance des exportateurs indiens est à ce jour le plus élevé du monde.

– Et même la Mousson a été bonne! Pour la première fois depuis de nombreuses années, la ville de Bombay annonce que les réserves sont pleines et qu’il y aura de l’eau… jusqu’à la prochaine mousson.

etc, etc…

Ne boudons pas notre plaisir et allons en Inde!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :