Jagjit Singh est mort

Comment comprendre l’Inde sans écouter Jagjit Singh? Ecouter sa musique, c’est aussi comprendre ce qui émeut les indiens, ce qui faire bouger des foules innombrables.

Ce chanteur qui vient de s’éteindre avait offert à tous les indiens l’accès à une musique jusqu’alors cantonnée aux salons des élites, le Ghazal. Il était ainsi devenu l’un des chanteurs les plus populaires de l’Inde.  Le Ghazal est un genre poétique et musical qui chante l’amour d’une femme et glisse parfois vers l’amour mystique de Dieu. Assister à un concert de Ghazal, c’est entrer dans une intense communication entre le chanteur et la salle qui connait les paroles par coeur, reprend les refrains et encourage l’artiste à ornementer son récital.

Le génie de Jagjit Singh fut de démocratiser le style, simplifiant les mélodies et introduisant même parfois des instruments occidentaux dans la musique d’accompagnement. Il devint immensément populaire par sa capacité à susciter l’émotion, sans jamais trahir pour autant l’essence même du Ghazal.

Mais trêve de paroles, fermez les yeux, pensez à votre chéri(e) et écoutez sa musique sans retenue. Si une ou deux larmes coulent sur vos joues, remerciez en Jagjit Singh!

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :