La mort de Bhupen Hazarika, chanteur, cinéaste, poète et activiste assamais

Bhupen Hazarika

Bhupen Hazarika

Bhupen Hazarika, chanteur, compositieur, cineaste et activiste politique est mort le 5 novembre 2011 à l’âge de 85 ans. Il laisse derrière lui plus de 1 500 chansons.

Né en Assam, au Nord-Est de l’Inde, Hazarika utilisait ses talents d’artiste pour transposer dans la culture populaire les anciennes traditions et l’action politique.

A l’âge de 10 ans, Hazarika écrivait déjà ses premières chansons et donnait son premier concert à la radio. A 13 ans, il chantait dans un film assamais et accédait au rang de star mais, au lieu de se reposer sur sa célébrité nouvelle, il s’engagea dans la lutte pour l’indépendance de l’Inde : « Ma musique, et plus tard mes films, représentaient déjà la colère ethnique qui m’habitait. Le révolutionnaire était né en moi. »

C’est aux Etats-Unis où il étudia qu’il rencontra Paul Robeson, fils d’esclave, chanteur et acteur. Avec lui, il s’engagea dans le mouvement pour les droits civiques. Cette rencontre eut sur lui une influence considérable.

Ecoutez par exemple Ol’Man River par Paul Robeson puis Ganga Behti ho Kyon par Bhupen Hazarika pour comprendre cette influence. Comme Paul Robeson chante que le Mississippi coule sans se préoccuper des escalves qui travaillent le long du fleuve, Hazarika reproche au Gange de couler sans se sourcier de la misère des peuples qui l’entourent. Comme toujours en Inde, il faut se méfier de l’aspect lyrique ou charmeur des musiques…Les paroles de la chanson sont traduites en anglais sous la vidéo.

Il y a aussi un vague côté chinois dans cette musique, l’Assam est très proche de la Chine.

Hazarika recut en 1992 la plus haute distinction du cinema indien, le Dada Saheb Phalke award.

Lyrics of GANGA BEHTI HO KYUN

Your expanse is unreachable, the public on both sides is wailing silently

O Ganges, why do you flow

Morality is destroyed, humanity has been corrupted

Why do you flow in this shameless way

The call of history is roaring

Oh flow of Ganges, why don’t you make the weak people stronger, make the villagers unite to fight for their rights

Innumerable people are illiterate, letterless, without food, blind,

Why are you not teaching them the path?

People stay without sufficient income, the entire society is economically challenged

Society is lifeless, why are you unaware / unfeeling of this?

Why did you not stay full of glory

You are decided, no worries

Why don’t you give inspiration to life

You are flowing through the middle, seen the villages of Kurushetra (where Mahabharat took place), mother of Bhishm (great uncle of Pandavs & Kauravs), in this new India why don’t you give birth to sons like Bhishm again?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :